ANIMALE CITÉ

Dans cette série photographique, j’invite le spectateur à découvrir la ville comme un paysage
sauvage et brut et à observer plus attentivement la faune qui la compose.
Dans les rues, sur les trottoirs, au milieu des barres d’immeuble, l’humain que j’observe à travers
mon viseur, apparaît alors comme un animal parmi d’autres.
Solitaire parfois, grégaire souvent.
Chasseur et proie tour à tour.
Épris de liberté mais semblant enfermé, empêché...
Résistant.
Fragile aussi.
Sensible surtout.
En latin, animal est un dérivé du mot âme et signifie qui possède la vie.
Les villes ont une âme, une vie propre, créée par les milliers d’interactions entre elles et tous les
habitants qui les composent. A travers ces photographies, je retranscris ces histoires que les villes
me racontent.
Peu importe la ville, peu importe le moment, il suffit d’être là, attentif, pour voir, sous nos yeux,
s’éveiller l’animale cité.